bannière

L'odyssée commence ici...


Salut à toi, Asie Mineure!

La première rencontre de danses d’Asie Mineure organisée par notre association a eu lieu en Terre Eolienne,

dans l’île de Lesbos, dans la bourgade de Plomari avec le soutien de la municipalité et l’aide de la distillerie Varvayanni.


EcoleAffiche

Les stagiaires venus de Grèce, d’Italie, de France, de Turquie, de Nouvelle Zélande, d’Australie, d’Angleterre et de Suisse.

Quelques articles parus dans la presse locale :

avant la rencontre
- Αιολικά Νέα du 2 juillet
- Δημοκράτης Μυτιλήνης du 2 juillet

et après la rencontre:
- Αιολικά Νέα du 18 juillet

Les ateliers de danses

Συρτοί, αντικρυστοί-καρσιλαμάδες, απτάλικα, ζεϊμπέκικα και τσιφτετέλια



Cours_MichalisCours_HusseinCours_Christos

Michalis Vouvellis, originaire de Lesbos, nous a fait travailler sur des danses d’Asie Mineure de l’île de Lesbos. La tradition de l’Asie Mineure reste toujours vivante dans l' Egée du Nord, non seulement grâce aux réfugiés arrivés massivement de 1914 à 1924 mais aussi par le contact séculaire de ces îles avec la côte d’en face.

Pendant les ateliers de danses, notre invité de Smyrne, le chorégraphe Husseyin Sucuoglu nous a présenté les danses d’Asie Mineure telles qu’elles sont dansées aujourd’hui par les Turcs. Nous avons travaillé sur des danses de la région de Pergame et de Smyrne mais aussi sur des adaptations et des chorégraphies dansées seulement à l’occasion de représentations et de festivals.

De son côté, Christos Theologos, originaire de Chios, nous a présenté les danses d’Asie Mineure telles que nous les connaissons aujourd’hui en Grèce par l'intermédiaire des réfugiés de la Grande Catastrophe. Il nous a fait travailler par région géographique : en commençant par Constantinople, nous sommes ensuite passés aux rives de la Propontide pour continuer avec l’Eolide et finir par l’Ionie.


Costumes de Mytilène

Demo_costume_1
Δεν είν’ αυγή να σηκωθώ

Δεν είν’ αυγή να σηκωθώ
να μην αναστενάξω – έβγα ήλιε μου κι έλα μίλιε μου.

Να γείρω στο προσκέφαλο
κι από καρδιάς να κλάψω – έβγα να σε δω να παρηγορηθώ.

Στ’ Αλάτσατα ‘ναι ένα βουνό
Καρανταή το λένε – έλα ταίρι μου και πιασ’ το χέρι μου

Που πάν οι Αλατσατιανές
και τον καημό τους λένε – άστρο της αυγής γιατί αργείς να βγεις.


καθιστικό τραγούδι από τα Βουρλά Ερυθραίας



Des après-midi dans la cour ombragée de l’école…
Les ateliers de musique, de littérature et de rythme.

Cours_GeorgesCours_FloraCours_Christos

La musicologue Flora Kritikou nous a fait une brève présentation de la tradition musicale de Lesbos en montrant sa continuité depuis l’antiquité.

Avec Georges Kostakiotis nous avons eu un aperçu du courant littéraire, dit « Ecole du Témoignage » ou bien « Ecole Eolienne » qui est né justement dans l’île de Lesbos. Nous avons lu des extraits de l’œuvre de Ηλίας Βενέζης et écouté des chansons traditionnelles.

Christos Theologos nous a fait découvrir - ou redécouvrir pour certains - les rythmes très caractéristiques de l’Asie Mineure en travaillant avec les « κουτάλια », les « ζήλια », les « ποτηράκια ».

Soirée3Soirée1Soirée2

Ο κυνηγός ανηφορίζει με το άτι του το μονοπάτι, στο ύψος της μεγάλης χαράδρας. Σφυρίζει ένα παλιό σκοπό των παλικαριών του Αϊβαλιού, σκοπό λυπητερό καθώς είναι όλοι οι σκοποί της Ανατολής:
Όλοι μου λένε πέτα,
Μα δεν έχω φτερά...

Το σφύριγμα δένεται με το θόρυβο των πουλιών που ξύπνησαν και διαβαίνουν βιαστικά από πάνω του, αγριοπερίστερα, τρυγόνια και τσαλαπετεινοί. Ο κυνηγός τα κοιτάζει φιλικά να περνούν, κ’ είναι χαρούμενος. Σφυρίζει τραγούδι λυπητερό, κι όμως είναι χαρούμενος. Οι σκοποί της Ανατολής φέρνουν θλίψη μονάχα στους ξένους. Για τους ανθρώπους του τόπου έχουν γαλήνη, γιατί είναι βγαλμένοι φυσικά απ’ το κλίμα του κ’ είναι ενωμένοι μαζί τουσαν το φως με τη φλόγα.
Extrait de «Αιολική Γη» de Ηλίας Βενέζης, éditions Εστία, Athènes 1943 (première édition)

Cours_SantouriVisite_MesaBus

Le programme de cette « Première Rencontre » a été enrichi par plusieurs visites et escapades qui nous ont permis de découvrir l’île et son histoire.