bannière

L'odyssée commence à Constantinople...


Devant la Basilique Sainte Sophie, symbole éternel du christianisme orthodoxe, l’ensemble du groupe.


SainteSophie

En plein cœur de Constantinople byzantine, au centre du centre administratif politique et religieux. En suivant les récits et les textes d’histoire, ainsi que les explications de Marie Jo, notre professeur d’histoire, nous avons pu imaginer et revivre des moments de gloire mais aussi des révoltes dans l’hippodrome…Nous avons presque croisé Justinien et Théodora…

Consulat
Grâce à notre amie constantinopolitaine, Frago, nous avons eu droit à une visite exceptionnelle à l’hôtel particulier « Σισμανόγλειο », dans la Grande Rue de Péra. Ambiance cosmopolite de 1900…
Zographeio
Visite  de l’école « Ζωγράφειο », où nous avons suivie une brève présentation de la situation du monde grec de Constantinople : la vérité quotidienne parfois dure comme nous ne la connaissons pas par les médias…
Bosphore
Tout au nord du Bosphore, derrière nous s’ouvre la Mer Noire…et l’emplacement des fameuses « Sympligades » que les Argonautes ont dû traverser !

CarosseCarosseCarosse
Flâneries dans les îles aux Princes. Le soleil printanier nous a permis de découvrir les îles de Halki et de Pringipo en calèche. Petits paradis verdoyants plein de monastères, d’églises, de villas et d’hôtels particuliers de la bourgeoisie grecque constantinopolitaine… il y a encore quelques années…

Nous avons chanté le fameux « Καροτσέρη » :
Καροτσέρη τράβα να πάμε στα Ταταύλα....
Πόσα τάληρα γυρεύεις να μας πας και να μας φέρεις...