bannière

L'odyssée commence ici...


Myrina, voyage dans une cité éolienne


A l'occasion de l'exposition au Louvre "La lettre et  l'argile", nous avons eu l'occasion de découvrir la cité éolienne de Myrina en Asie Mineure au travers de fouilles menées par Edmond Pottier et Salomon Reinach en 1881. Myrina a fourni au Louvre une de ses plus belles collections de terres cuites. Contrairement aux Tanagras, découvertes dix ans plus tôt dans des fouilles clandestines, les figurines de Myrina proviennent de fouilles programmées, menées par l’École française d’Athènes. Ces fouilles ont fait date, car il s’agit de la première exploration officielle et systématique d’une nécropole grecque.

Pendant notre visite, nous étions accompagnés par Anne Coulié, conservateur au Louvre et commissaire de l'exposition qui nous a permis également d'avoir un aperçu de la Grèce pré-classique au travers de quelques oeuvres majeures exposées dans les anciennes écuries du Palais du Louvre (aile Denon).

Statuette

Visite
Visite